Le quidditch

Le quidditch sans balais volants a été mis au point en 2005 par des étudiant.e.s de Middlebury (Vermont, USA). Depuis, le sport s’est répandu dans tous les États-Unis, au Canada, en Australie puis en Europe ou encore en Amérique du Sud. À l’heure actuelle, on compte une vingtaine d’équipes actives en France !

Les bases :

Mélange de rugby, handball et dodgeball, le muggle quidditch (ou quidditch moldu) est un sport physique, de contact et nécessairement mixte. Sur le terrain de quidditch, deux équipes de 7 joueurs.ses s’affrontent, chacune est composée de 3 poursuiveurs.ses, 2 batteurs.ses, un.e gardien.ne et un.e attrapeur.se. Chaque poste correspond à un type de balles bien précis (souaffle, cognard ou vif d’or) et les joueurs.ses ne peuvent pas interagir avec les balles correspondant à un poste qui n’est pas le leur.
Le rôle des poursuiveurs.ses est de se passer le souaffle (il s’agit la plupart du temps d’un ballon de volley) afin de l’envoyer à travers l’un des 3 cerceaux (qui constituent les buts) de l’équipe adverse. Chaque but marqué dans les cerceaux rapporte 10 points.
Les batteurs.ses, de leur côté, jouent un rôle défensif. À l’aide des 3 cognards (qui sont typiquement des ballons de dodgeball) ils/elles doivent tout faire pour toucher les joueurs.ses adverses et ainsi les éliminer temporairement du jeu.
Le/la gardien.ne occupe, outre un rôle de poursuiveur.se, une fonction défensive des anneaux de son équipe.
Pour finir, l’attrapeur.se se doit d’attraper le vif d’or (matérialisé par une balle de tennis dans une chaussette jaune accrochée dans le dos d’un joueur neutre) avant l’attrapeur.se adverse. La capture du vif met fin à la partie, cependant, à la différence du quidditch tel que pratiqué dans la saga Harry Potter, le vif d’or ne rapporte ici que 30 points.

Petite touche d’originalité, au muggle quidditch les joueurs.ses doivent chevaucher un balai (ou quoi que ce soit faisant office de balai) ce qui permet à la fois de conserver l’esprit du sport imaginaire d’origine et d’apporter un handicap avec lequel il faut composer. Le jeu impose ainsi d’apprendre à jouer à une main ou bien à jouer à deux mains sans perdre son balai ce qui apporte sans aucun doute une note supplémentaire de complexité donnant au sport un intérêt particulier.

Les règles :

En matière de règles, le club des Hermines de Rennes comme tous les clubs français joue sous les standards de l’International Quidditch Association (IQA) et se son comité européen dans leur version adaptée par la Fédération du Quidditch Français (FQF). Le live de règles actuellement en vigueur au niveau national, européen et pour les compétitions internationales est le Rulebook 2016-2018 de l’IQA.

Le manuel de règles 2016-2018 dans sa version traduite en français est disponible par ici (cliquez pour télécharger)
La version originale (en anglais) est consultable sur le site de l’IQA à ce lien.

L’égalité des genres au quidditch :

Le quidditch est un sport de contact inclusif et nécessairement mixte sur le terrain. Il est ainsi affirmé que tou.te.s les joueurs.ses peuvent jouer ensemble indépendamment de leur identité de genre et de leur genre vécu. Il est également reconnu et affirmé le droit aux personnes trans et non-binaires de jouer librement sans contraintes et sans se voir imposer une catégorie genrée, catégories qui n’existent pas dans un sport mixte comme le quidditch. Sur le terrain, hommes, femmes (qu’ils/elles soient cisgenre ou non) et personnes non-binaires (qui ne s’identifient ni comme homme ni comme femme) jouent un jeu physique dans un respect mutuel.
Par ailleurs le club des Hermines de Rennes s’interdit et sanctionne, à travers l’article 14 de ses statuts et son règlement intérieur, toute discrimination fondée sur le genre et les critères énumérés par l’article 225-1 du Code pénal.

La « Gender Rule » ou règle des quatre maximum garantie l’inclusivité du sport en matière du genre. Elle stipule en effet que pour chaque équipe, on ne peut jamais avoir plus de quatre joueurs.ses d’un même genre sur le terrain en même temps. Le reste des joueurs.ses d’une équipe présent.e.s sur le terrain doivent donc être des personnes appartenant à un genre différent de celui qui y est majoritairement représenté.
Plus d’informations sur les initiatives en matière de genre au quidditch sont disponibles à ce lien.

 


Quelques liens utiles pour plus d’informations au sujet du quidditch en france et dans le reste du monde :

La Fédération du Quidditch Français, l’organisation qui s’occupe du quidditch en france : www.quidditch.fr
International Quidditch Association, l’organe qui régit le quidditch à travers le globe et le système solaire : http://iqaquidditch.org/fr/index.html
Quidditch Europe, le comité européen qui s’occupe du quidditch au niveau du continent : http://quidditcheurope.wix.com/quidditcheurope

logo FQF 3           logo IQA          IQA European Commitee no fond

Les commentaires sont fermés